Asociale, moi ?

Je ne sais pas vous, mais moi, je ne suis vraiment pas la chouette voisine que l’on voit à la télé. Celle qui apporte des muffins quand un nouvel habitant arrive comme Bree Van de Camp.

Attention, ne vous méprenez pas, j’aide les personnes âgées quand elles ont des courses à porter, je tiens la porte au monsieur du 3eme et je donne du sel quand Madame Jacqueline vient en demander.
Sauf que ça s’arrête là pour moi. Loin de moi cette vie à la Wisteria Lane ou les voisines vont les unes chez les autres à longueur de temps.

D’ailleurs je pense que je m’en suis mises deux à dos.

Il y a deux ans, a noël, pour m’excuser du bruit que Petitam pouvait faire avec son petit vélo au dessus de la tête de la voisine du bas, j’ai pris l’ai sous le bras, Papatam à l’autre et j’ai été à sa porte pour lui offrir des roses de noël. En ouvrant la porte, elle était super contente et nous a invité à rentrer. Ce qui me fait déjà tirer une tête pareille :

giphy

Oui, je sais, Papatam me dit que j’exagère, mais je n’y peux rien, je n’aime pas ça. Pour moi, « voisin » veut dire chacun chez soi.

Bref.

Le temps de discuter un peu puis hop, la voisine nous sort « venez boire un verre pour le nouvel an ! »

Et c’est là que tout a basculé… est ce que c’était une invitation de politesse ou alors une réelle invitation ?
Le jour de l’an arrivé, Papatam était déjà prêt à y aller quand je l’ai arrêté dans son élan. Je n’allais quand même pas aller frapper à la porte de cette dame !? Imaginez que ce soit vraiment une invitation de politesse ? Ou qu’elle ait oublié !?

Depuis lors, à chaque fois qu’elle nous voit, elle ne s’éternise pas et nous dit à peine bonjour…

Deuxième épisode, avec l’autre voisine du dessous. Une dame assez jeune, seule avec ses 3 enfants. Un jour, la plus grande des filles, qui doit avoir 8 ans, vient toquer à notre porte en demandant très poliment si elle peut emmener le chat pour jouer avec.
Bien sûr ! Pas de souci, avec plaisir.

Avec le temps c’est devenu une habitude, la petite venait chercher le félin une fois par semaine. Jusqu’au jour où, elle vient toquer un matin en disant que le chat ne veut pas sortir de chez elle. Elle demande si je peux venir le chercher.

Euuuh oui bien sur… faut quand même savoir que c’était un dimanche, jetait en pyjama, sans soutien gorge et à pieds nu.  Je descend avec Petitam (la grande courageuse que je suis aime avoir une compagnie rassurante, même si elle a 5 ans) et là, la maman m’accueille et me demande de boire un café avec eux. Avec beaucoup de politesse je décline l’invitation, ma sœur était en haut avec mes neveux et Libellule dormait. (En plus j’étais en pyjama sans soutien gorge, vous vous souvenez !?)
Elle insiste beaucoup. Vraiment beaucoup. Du coup j’accepte et m’assois. La dame m’explique qu’elle est syrienne, on a un peu de mal à s’expliquer mais elle se débrouille vraiment bien en néerlandais. Elle me fait un café syrien. Délicieux.  C’est un café avec de la cardamome. Ensuite elle me propose avec beaucoup d’insistance de manger avec eux. Toujours très poliment, je lui explique que l’on vient de manger. Mais à voir son air je comprends vite que ça ne ce fait pas. Donc j’accepte. Au bout de deux heures je rentre à la maison, en sortant de chez eux, la voisine me dit de revenir le weekend prochain.
Aie… voilà de nouveau mon problème.
Je n’ai évidemment pas été. Et au fur et à mesure que les semaines passent, les passages de la petite se font moins réguliers et les sourires et les bonjours aussi…

 

Je suppose qu’elles sont juste gentilles… C’est moi qui exagère.

Et vous, vous êtes une Bree Van de Camp ?

giphy.gif

logo fin article

Publicités

5 réflexions sur “Asociale, moi ?

  1. Je suis un peu comme toi. Ici on habite dans un nouveau lotissement et la moyenne d’âge et la trentaine un peu comme nous. Ils ont presque tous des enfants dans les ages des nôtres… L’été ils vont les uns chez les autres, squate le mur d’un voisin et parlent jusqu’à pas d’heure sans gène et en bruit… Nous on est pas comme ça. Pour moi un voisin n’est pas un ami. Bonjour bonsoir ca me suffit. Ca me rassure un peu de voir que je suis pas la seule comme ca et tu sais pour moi ca ne fait pas de nous des personnes associable. parce qu’à coté de ca je suis très ouverte et parle facilement avec les personnes.

    Aimé par 1 personne

    • Oui c’est vrai, t’as raison… à côté de ça j’adore être en famille.

      Je trouve pas ça très « sain » si je peux dire ça comme ça… Après, il n’y a plus toute l’intimité qu’on devrait avoir chez soi. Les gens se mêlent de ce qui ne les regarde pas.

      Ouf… je ne suis donc pas seule 😀

      Aimé par 1 personne

      • Oui c’est exactement ca. Et Avec mon mari l’été quand on les entends tous discuter ensemble dehors on a l’impression qu’on est pas normal parce qu’on ne se mélange pas. Mais je vois que non chacun est différent en faite

        J'aime

  2. J’ai de bons rapports avec mes voisins… enfin, bonjour/bonsoir, 5 minutes de papote, accès à leur jardin quand on fait des travaux et réciproquement… et point barre ! mes voisins ne sont pas mes amis… je ne les ai pas choisis (et réciproquement)… Bref, voilà… Pour l apetite histoire, un de mes voisins est mon médecin traitant… Bon, pour certaines pathologies, ça peut être gênant… si, si… Bisous

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s